L’entrepreneuriat n’est pas toujours inné. Mon aventure entrepreneuriale a commencé, il y a bien longtemps. J’en ai eu très vite envie mais dans quel domaine ? Aujourd’hui, je vous raconte à quel point l’histoire peut durer.

Le début de mes aventures d’entrepreneuse

Mon aventure entrepreneuriale a commencé en 2006. Comme beaucoup d’hommes et de femmes, j’avais envie de travailler pour moi. Je me suis formée au graphisme et j’ai fait des missions, entre autres, chez un éditeur. Je travaillais, alors, sous la direction d’un directeur artistique plus jeune que moi. L’expérience a été mitigée. Nous étions tous les deux fautifs. Lui, parce qu’il n’aimait pas son poste et méprisait tous ses maquettistes. Et moi parce que je n’ai pas suppo l’impression de mal faire mon travail. J’ai donc continué quelques temps mais avec un manque total de confiance en moi.

Une nouvelle entreprise

En 2008, je suis devenue maman et j’avais besoin de maitriser mon travail. Par conséquent, j’ai choisi de retourner dans mon métier de départ. C’était la facilité. Je viens d’un domaine où il n’y avait pas de chômage. Les bons techniciens sont recherchés.

Mais, dès 2010, travailler pour moi me manquait. J’ai cherché une activité annexe dans la création, le papier,… J’ai acheté une licence pour vendre des livres personnalisés pour les enfants. Ça a été mon premier site web. Cependant, on vendait surtout sur les marchés de Noël et ça aurait pu être un bon départ car les gens s’inscrivaient à la newsletter. Mais vendre sur les marchés ne me plaisait pas. Je me suis désintéressée de l’activité et j’ai abandonné le site. Mon mari a continué les marchés de Noël pendant 5 ans. Puis ses activités professionnelles l’ont obligé à arrêter aussi.

Une expérience positive

Toutefois, j’ai tiré du positif de cette expérience. La première année, nous nous sommes faits aidés par nos voisins de stand pour mettre nos livres en valeur. Ils étaient bons sur ce point mais au fil des rencontres, j’ai constaté que beaucoup d’entre eux, exposaient sur leur propre site web ou sur des plateformes mais ne trouvaient aucun réel débouché. Ces plateformes présentent beaucoup d’offres et les vendeurs se sentent noyés dans la masse. Et j’ai commencé à donner des idées aux uns et aux autres.

Mon aventure entrepreneuriale : une histoire de persévérance
Mon aventure entrepreneuriale : une histoire de persévérance

Ma petite entreprisePetit à petit, l’idée a germé. Je voulais aider les autres à vivre de leur passion, les aider à passer de « un jour » à « Jour Un ». Aussi, en 2017, je me suis formée au e-marketing et aujourd’hui je propose des sites internet optimisés et des stratégies e-marketing. Je n’en vis pas encore car j’ai du mal à appliquer ce que je conseille aux autres. Peut-être que je confonds mes services avec ma personnalité ou bien est-ce le Syndrome de l’imposteur mais je persévère. Ne baissez pas les bras non plus, le chemin peut être long.

Véronique

On me dit souvent que je trouve toujours les bons mots au bon moment pour remotiver les troupes. Je partage avec vous ces bons mots pour vous aider à garder la motivation dans les moments de doute.